Qu’est ce que le management agile ?

Qu'est ce que le management agile ?

Depuis plusieurs années, le management agile a fait beaucoup parler de lui. La crise sanitaire et la normalisation du télétravail n’ont fait qu’accentuer ce phénomène, présentant cette approche comme une réponse aux nouvelles habitudes de travail.

Qu’est ce que le management agile ?

C’est à la fin des années 90, peu de temps après l’arrivée de l’informatique, que le management agile fait son apparition. Cette approche, qui s’est aujourd’hui popularisée dans tous les secteurs d’activités, prône l’importance de la flexibilité, de l’adaptabilité, de la prise de décision rapide et de la réactivité. En suivant ces grands principes, l’équipe gagne en productivité et surmonte plus facilement les problèmes rencontrés en cours du projet.

On dénombre plusieurs méthodes d’applications du management agile comme Kanban, XP (Extreme Programming) ou encore Scrum, la plus populaire aujourd’hui.

Le Manifeste agile

Rédigé en 2001 par des développeurs et spécialistes américains suite à la popularité du management agile, le Manifeste agile est un document regroupant les grands principes et valeurs de cette approche.

La méthode agile se doit donc de valoriser :

  • Les individus et leurs interactions avant les processus et les outils ;
  • Les logiciels opérationnels, plutôt qu’une documentation exhaustive ;
  • La collaboration avec les clients avant la négociation de contrats ;
  • L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan ;

Elle s’articule autour de 12 principes :

  • Donner priorité à la satisfaction du client en livrant rapidement des fonctionnalités à valeur ajoutée ;
  • Accueillir les changements de demandes et de besoins du client de façon positive, quel que soit le moment ;
  • Livrer fréquemment, avec des cycles courts de quelques semaines ;
  • Les équipes agiles travaillent main dans la main avec les utilisateurs tout au long du projet ;
  • Motiver les équipes, leur faire confiance et les soutenir dans la gestion du projet en organisation agile ;
  • Privilégier le dialogue en face-à-face pour communiquer ;
  • Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement ;
  • Les processus agiles favorisent un rythme soutenable. Ensemble, les commanditaires, les développeurs et les utilisateurs doivent être capables de maintenir indéfiniment un rythme constant.
  • Renforcer l’agilité grâce à une attention permanente à l’excellence technique et à une bonne conception.
  • Minimiser la quantité de travail inutile ; faire preuve de simplicité est essentiel.
  • Les meilleurs résultats émergent d’équipes auto-organisées.
  • Régulièrement, l’équipe agile réfléchit à la façon de devenir plus efficace, et ajuste ses pratiques en fonction.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.